********************************************************************************

********************************************************************************

*************************************************************************

PROCHAIN FORUM EN 2021 À LA FERRIÈRE

*************************************************************************

PROCHAIN AG : 14 NOVEMBRE 2020 À AIZENAY

*************************************************************************

Assemblée Générale AJVA – Brem sur mer – 26.10.2019

 

 

 

Rapport moral

 

J’ai dit tout à l’heure lors de l’Assemblée Générale extraordinaire un certain nombre de choses concernant la vie et les missions de l’AJVA qui auraient eu aussi leur place dans le rapport dit moral, aussi m’efforcerai-je de ne pas me répéter pour ne pas mobiliser indument votre attention.

 

Lors de notre première réunion de Conseil d’Administration au lendemain du forum des Herbiers, nous en avons naturellement dressé le bilan. Nous avons été extrêmement satisfaits de l’accueil qui nous a été réservé par nos amis du comité de jumelage du pays des Herbiers ainsi que par l’excellence de l’organisation et de l’infrastructure mise à notre disposition, l’espace Herbauges. Nous avons souligné la richesse de ce forum en termes de contenu. Il y avait bien sûr les différents stands des comités tous mieux achalandés les uns que les autres, mais il y eut aussi les interventions remarquables du nouveau Consul honoraire d’Allemagne à Nantes, de la présidente du Club d’affaires franco-allemand Nantes Atlantique, de la présidente régionale de l’Association pour le Développement de l’Enseignement de l’Allemand en France (ADEAF) sans oublier la contribution remarquée du Centre Culturel Franco-Allemand de Nantes avec sa présidente et la jeune ambassadrice de l’OFAJ qui lui était rattachée. Nous avons appris beaucoup de choses lors de ces interventions à l’issue desquelles tout un chacun pouvait être persuadé de la pertinence de son engagement dans le franco-allemand sous quelque forme que ce soit.

 

Nous avons été très sensibles aux encouragements prodigués par les élus lors de l’inauguration du forum, notamment Monsieur Robineau, Vice –Président de la Communauté de communes des Herbiers et madame Isabelle Rivière, Vice-Présidente du Conseil Départemental. Nous avons évidemment beaucoup apprécié les remarquables échanges lors de la table ronde sur la mobilité des jeunes animée à la perfection par le directeur du centre culturel franco-allemand, monsieur Krechting et nous avons souligné la bonne ambiance et la convivialité qui ont régné tout au long de la journée.

 

Mais nous avons aussi constaté la baisse de la fréquentation surtout l’après-midi et déploré en particulier l’absence de jeunes et de scolaires alors qu’ils auraient été les premiers destinataires de cette table ronde. Nous en avons conclu qu’il faudrait renouveler l’expérience, d’ici deux ans peut-être, mais en excluant les dates des vacances scolaires.

 

L’autre thème qui a mobilisé l’énergie de votre C.A. pendant plusieurs réunions a été la marche pour l’Europe du 9 mai. Cette idée de proposer à tous les comités de jumelage vendéens d’organiser une marche pour l’Europe et de totaliser les kilomètres parcourus émanait de la jeune ambassadrice pour l’OFAJ. C’était une belle idée et nous avons décidé la relayer auprès de nos adhérents. Malheureusement, la communication a été pour des raisons indépendantes de notre volonté un peu tardive et les résultats ont été très variables. Dans certains cas, cela a été plutôt une marche symbolique, dans d’autres une véritable manifestation populaire qui a suscité l’enthousiasme, rassemblant par centaines autour de l’idée européenne des participants de tous bords et de toutes générations. Je ne m’attarderai pas sur la seconde marche qui était prévue le 11 mai à la Roche sur Yon. Nous n’étions pas maîtres de l’organisation et cela s’est soldé par un relatif fiasco. C’est ce qui arrive quand, au lieu de se mettre au service d’une cause, on tente de mettre la cause à son service.

 

L’AJVA vous propose de reprendre en 2020 l’organisation à son compte et vous exposera en temps utile les grandes lignes du projet. D’ores et déjà, on peut retenir quelques idées de base. S’appuyer sur le réseau associatif de nos communes qui sera souvent ravi de s’impliquer pour une noble cause. Proposer des parcours et des horaires adaptés à tous les publics. Cela peut aller de 20 km pour les marcheurs chevronnés à 1 km pour les enfants de maternelle ou les résidents de maisons de retraite. Impliquer les élus de nos communes et faire par exemple converger les marcheurs vers la mairie. Cela peut être un bon moyen d’inviter les nouveaux élus à se positionner vis-à-vis de nos jumelages. Quand je pense que certaines communes ont mobilisé l’année dernière presque 10 pour cent de leur population, ça aurait quand même de l’allure si nous arrivions à faire marcher des milliers de vendéens pour l’Europe, cela nous changerait des atermoiements du Brexit et de la sinistrose qu’il engendre.

 

Nous avions également prévu organiser cette année une journée conviviale à l’instar de celle qui avait été organisée il y a deux ans à l’Île d’Olonne et qui avait enchanté les participants. Sur la proposition de Marie-Aude, membre de notre C.A., nous avions retenu une balade découverte du Pays des Herbiers sous la conduite de son mari, secrétaire de l’association patrimoine. Malheureusement ce projet n’a pu être réalisé pour des raisons de santé, mais ce n’est que partie remise. Nous vous le proposerons dans le courant de l’année prochaine.

 

Notre site AJVA dont j’ai parlé tout à l’heure ne donne toujours pas pleinement satisfaction. Notre appel demandant à tous les comités de désigner un correspondant qui transmette à Beate les infos à diffuser sur le site n’a, dans bien des cas, pas été entendu. Il faut également essayer d’anticiper les choses et ne pas envoyer les infos au dernier moment. Beate n’est pas 24h sur 24 devant son ordinateur et il lui arrive aussi de partir en vacances. Qui oserait le lui reprocher ?

 

Je ne saurais mettre un terme à mon intervention sans renouveler notre appel à venir renforcer notre conseil d’administration. Nous ne sommes pas assez nombreux pour répondre à toutes les sollicitations, d’autant que nous avons tous une vie personnelle, familiale, associative et pour certains professionnelle bien remplie. L’AJVA a pu certes répondre à l’invitation de la Tranche sur Mer pour participer au 30ème anniversaire du jumelage avec Bad Rippoldsau-Schappach ou tenir, grâce à la disponibilité de notre présidente d’honneur Doris Michon un stand au forum des associations sablais en septembre dernier, mais il y a d’autres invitations auxquelles nous n’avons pas pu répondre par manque de disponibilité. Nous avons tout à l’heure modifié nos statuts pour permettre à toute personne de bonne volonté qui adhère à nos engagements de venir nous rejoindre. Si quelqu’un est partant dans cette assemblée, qu’il n’hésite pas à se faire connaître. Sinon, je vous remercie de relayer largement l’information au sein de vos comités et de susciter des vocations.

 

Autre appel lancé à l’assemblée : Y a-t-il un comité volontaire pour accueillir l’Assemblée générale de l’AJVA l’année prochaine ? Merci de bien vouloir y réfléchir et nous faire parvenir rapidement votre candidature le cas échéant.

 

Dans l’animation de nos jumelages respectifs, nous sommes souvent accaparés par la résolution de problèmes d’organisation, d’hébergement, de financement, etc… La tête dans le guidon, nous en oublierions presque parfois la finalité de notre engagement. Au-delà de la convivialité, des manifestations et des fêtes que nous organisons, nous sommes au service d’une cause, celle du rapprochement entre les peuples dans la tolérance, l’ouverture et l’amitié qui permette de pérenniser l’Europe de paix et de prospérité dans laquelle nous voulons voir grandir nos enfants et nos petits enfants. Nous devons travailler à l’émergence d’une véritable citoyenneté européenne, c’est la raison d’être de l’AJVA, c’est aussi la raison d’être de votre engagement à tous au sein de vos comités. Continuons à promouvoir ensemble cette amitié franco-allemande dont les évolutions actuelles (Brexit, montée des extrémismes et des populismes, détérioration des relations internationales, conflits et guerres un peu partout dans le monde) nous montrent qu’elle est plus vitale que jamais.
Je vous remercie de votre attention

 

Yves BARBARIT, président de l'AJVA

 

Assemblée Générale Extraordinaire et Assemblée  Générale Ordinaire

Balade contée nocturne :

découverte de Brem-sur-Mer à travers contes et légendes

Repas convival Salle Du Brandais

Jambalaya

*******************************************************************************

FORUM    DES    JUMELAGES

FRANCO - ALLEMANDS

LE PAYS DES HERBIERS 

27 Octobre 2018

Au centre, Yves Barbarit, président de l’Association jumelage Vendée Allemagne, entouré de bénévoles des comités de jumelage du département.

 

Depuis trois ans, l’association jumelages Vendée Allemagne organise un forum. Cette année, aux Herbiers, l’amitié était le cœur du propos, alors que le centenaire de l’Armistice approche.

 

« Les comités de jumelage, ce sont bien plus que des délégations qui partent une fois par an dans le pays », lance Yves Barbarit, président de l’association jumelages Vendée Allemagne, à l’occasion du troisième forum, organisé aux Herbiers.

 

Ce forum a rassemblé 12 des 27 comités de jumelages franco-allemands à l’Espace Herbauges de la commune du bocage. Avec pour objectif notamment d’interpeller les élus « qui ont un rôle déterminant dans les comités de jumelage ». « Les comités de jumelage résultent d’une décision municipale », indique le président qui ajoute « la majorité des comités franco-allemands ont entre quarante et cinquante ans. Les maires d’aujourd’hui ne sont qu’héritier d’une décision plus ancienne. Nous voulons les sensibiliser à l’importance de nos actions, qu’ils nous aident financièrement ».

 

Commémorer ensemble

 

Pour Yves Barbarit, les comités de jumelage maintiennent la paix et forgent l’Europe. « On vit depuis 70 ans en paix grâce à l’Europe. Notre rôle est de poursuivre ce travail de construction car elle est notre seule chance de survie dans notre planète mondialisée. On doit être forts et se serrer les coudes », explique l’homme.

 

Au quotidien, ces comités de jumelages organisent les échanges, font le lien entre les communes jumelles, « on fait tomber les barrières et les préjugés souvent trop nombreux ». Et en cette année anniversaire du centenaire de l’Armistice, l’amitié franco-allemande et encore plus renforcée.

 

Comme à La Ferrière où « pour la première fois, des Allemands vont pouvoir venir honorer leurs morts le 11 novembre. N’oublions pas qu’ils sont aussi des victimes de la Première Guerre mondiale, qu’ils ont subie des pertes importantes ». Ce jour-là, grâce au comité de jumelage, la Marseillaise sera chantée, mais aussi l’hymne allemand et européen.

 

Pour Yves Barbarit, un tel forum « prend tout son sens à six mois des élections européennes. On donne, à travers des tables rondes, des éléments de réflexion qui mène à l’émergence de l’amitié franco-allemande qui est à la fois culturelle, linguistique, économique, et surtout aujourd’hui géopolitique ».

 

Au cours de la journée, des jeunes « d’horizons divers » ont parlé de leurs expériences à l’étranger, « le but étant d’inciter tout le monde à partir. Il n’y a pas besoin d’avoir appris l’allemand en première langue à l’école pour découvrir le pays et sa population ». Désormais, le président espère avoir encore davantage de bénévoles, « pour nous rendre plus visibles et contribuer à l’amitié entre les pays ».

 

source: OUEST FRANCE 27 octobre 2018 (en ligne)

 

*************************************************************************

*************************************************************************

*************************************************************************

Résumé de deux actions importantes de  l’ AJVA en octobre  2018 :

 

 

 

Le Samedi 20 OCTOBRE fut une première – réunir des jumelages sous un même Chapiteau à La Chaume. Mme Brigitte Tesson, 1ère Adjointe aux Sables en voulant souligner l'aspect international du Pays a ouvert la porte aux Comités du Pays desOlonnes, notamment aux franco-allemands, membres de  l' AJVA (Assoc.des Jumelages Vendée-Allemagne) Il ne fallait pas manquer cette occasion pour se présenter – tous ensemble !

 

 

 

 Ainsi l'Ile d 'Olonne/Vairé et aussi Brem s/Mer se sont joints au Comité Sablais en accord avec les  Coprésidents. Aux Sables d'Olonne, un nouveau Président, René Houot, est entré en fonction. Merci à celles et ceux qui ont activement et efficacement participé. Toute la logistique et  le programme de la journéé, musique, danses, projection de films sur les différents jumelages et leurs régions étaient pris en charge par la Mairie des Sables dans le cadre des animations des 800 ans de la Ville.

 

Nous avions un long stand commun où Brem s/Mer assurait l' animation avec vente de boudins blancs de Munich et une bone bière allemande. L' AJVA proposait des 'Lebkuchen' de Nuremberg. Cette journée nous a permis de nouer des contacts avec les autres jumelages  sur place, notamment avec  le CJ de l' Espagne et l'Amicale Italienne.

 

 

 

Le Samedi 27 OCTOBRE, le 3ème FORUM de l' AJVA  aux Herbiers s'est déroulé selon le programme prévu dans la grande Salle des Herbauges, suivi de l' Assemblée Générale  et d'une Soirée conviviale. Une petite délégation de Schwabach a bien voulu faire le voyage de 1250 km et le Président du Comité de Schwabach a été publiquement remercié  pour sa participation fidèle depuis des années. Ce 3ème Forum nous a apporté une fois de plus la possibilité de rencontrer des professionnels des échanges du Centre Culturel fr/allem.de Nantes, de discuter lors des tables rondes avec des jeunes qui  nous parlaient de leurs expériences, écouter les conseils des jeunes ambassadeurs de l'OFAJ et des personnalités de la Région et  du Département dont le soutien reste indispensable. Reste à souligner l'action exceptionnelle de la Mairie de La Ferrière qui a invité une délégation allemande de sa commune jumelle à commémorer ensemble le centenaire de la Grande Guerre le 11 novembre.

 

 

 

Si on veut faire vivre nos échanges, il faut innover, communiquer et se déplacer lorsque des  occasions se présentent. C'est pour la bonne cause car-plus que jamais- l'Europe a besoin de pouvoir compter sur ses citoyens .

 

 

 

D’autres infos sur le nouveau site Internet en cliquant sur www.ajva.eu

 

ou sur  Facebook ajva85.

 

*************************************************************************

Mot d’accueil – inauguration officielle du forum

 

Madame la Vice-Présidente du Conseil Départemental,

 

Monsieur le Vice-Président de la Communauté de Communes des Herbiers

 

Mesdames, Messieurs les maires et élus locaux des villes jumelles,

 

Monsieur le Consul honoraire de la République Fédérale d’Allemagne à Nantes,

 

Madame la Présidente du Centre Culturel Franco-allemand

 

Madame la Coprésidente du Club d’affaires Franco-allemand Nantes Atlantique,

 

Madame la Présidente Régionale  de l’Association pour le développement de l’enseignement de l’allemand en France

 

Mesdames, Messieurs les présidents des comités et associations de jumelage,

 

Mesdames, Messieurs les représentants de nos villes jumelles qui nous font l’amitié d’être à nos côtés aujourd’hui,

 

Madame la Présidente d’honneur de l’AJVA, chère Doris,

 

Mesdames, Messieurs les bénévoles qui œuvrez sans compter au sein de vos comités de jumelage respectifs,

 

Chers amis

 

Au nom de tous les membres du Conseil d’Administration de l’AJVA, je vous souhaite la bienvenue à ce 3ème forum de l’AJVA dans ce magnifique espace Herbauges où la ville des Herbiers et le comité de jumelage du Pays des Herbiers nous accueillent aujourd’hui. Qu’ils en soient chaleureusement remerciés. Et puisque j’en suis au chapitre des remerciements, je voudrais exprimer également notre profonde gratitude envers le Conseil Régional des Pays de la Loire et Le Conseil Départemental de la Vendée qui nous ont assurés tous les deux de leur concours financier pour l’organisation de cette manifestation. Au-delà de l’impact financier très important pour nous, parce que nous disposons de très peu de moyens, c’est surtout je crois la reconnaissance explicite par les institutions qui mettra du baume au cœur des centaines de bénévoles qui s’engagent au service des jumelages. 

 

Il y a 3 ans, au forum de Saint Georges de Montaigu, j’ouvrais mon propos en disant que nous vivions une période de crise. Il faut dire que nous étions au lendemain des attentats terroristes qui avaient ensanglanté Paris et ébranlé la France entière. Fort heureusement, de tels événements nous ont été aujourd’hui épargnés, mais pour le reste, l’état de crise s’est sensiblement aggravé. Sur le plan international, avec les tensions croissantes entre les grandes puissances, en Europe, où l’actualité est dominée par le Brexit, par la montée en puissance des partis extrémistes, par l’instrumentalisation de la crise migratoire au profit d’un nationalisme étroit et belliqueux. Les méthodes utilisées, y compris au coeur même du continent européen, ont des relents nauséabonds de celles des années trente. Mise au pas de la justice, atteintes multiples à la liberté d’information, annexion pure et simple de territoires au mépris des conventions internationales, manipulation de l’opinion publique à grand renfort de fausses informations jusqu’aux assassinats politiques dont on minimise l’importance pour protéger des intérêts commerciaux.

 

Dans un tel contexte, les valeurs que nous prônons au sein de nos comités de jumelage, l’ouverture à l’autre, la tolérance, le dialogue, la rencontre, sont plus vitales que jamais. Elles sont l’antidote aux poisons de la haine et de la rancœur distillés par certains pour asseoir leur pouvoir. Elles sont partagées par la grande majorité de nos concitoyens en France, en Allemagne et en Europe, mais c’est la majorité dite silencieuse. Trop silencieuse parfois, et c’est l’une des raisons d’être de ce forum, c’est l’une des raisons d’être de notre présence ici ce matin. Si l’on additionnait le nombre des adhérents à tous les comités et associations de jumelage de Vendée, on arriverait certainement à plusieurs milliers.

 

Au-delà de toutes nos différences de sensibilité bien naturelles et utiles au bon fonctionnement de la démocratie, nous sommes capables de nous rassembler pour accueillir nos amis allemands à la table de l’amitié. C’est tout simple, ça ne fait pas souvent la une des journaux mais c’est beau parce que c’est grand.

 

Nous sommes dans une période de commémoration qui va culminer dans les cérémonies du 11 novembre. Partout en France, nous allons nous recueillir sur les monuments aux morts pour rendre hommage à nos ancêtres qui ont sacrifié leur vie pour notre liberté. Mais la tentation sera grande pour certains de se dire que, maintenant qu’il n’y a plus de survivants de la grande guerre, une page se tourne, c’est de l’histoire ancienne et on peut passer à autre chose. Au contraire, nous devons nous réapproprier l’histoire et en tirer les leçons si nous ne voulons pas que ces sacrifices aient été vains, comme on a pu le craindre à l’aube de la seconde guerre mondiale.

 

C’est pourquoi je voudrais souligner dans ce contexte l’initiative du maire de La Ferrière, sa modestie dut-elle en souffrir. Avec son conseil municipal il a invité une délégation de 10 personnes de notre ville jumelle de Wandlitz (ex-RDA) à venir commémorer avec nous le 100ème anniversaire de l’armistice. Le caractère hautement symbolique de cette invitation n’échappe à personne et nos amis allemands ne s’y sont pas trompés puisqu’ils délèguent à La Ferrière les 10 plus hauts dignitaires de leur ville, maire en tête.

 

Lors de la cérémonie organisée conjointement par la municipalité et l’Union nationale des Combattants avec le concours des associations du Patrimoine et du jumelage, nous déposerons ensemble les gerbes du souvenir, nous écouterons ensemble les hymnes français, allemand et européen en hissant les couleurs de la France, de l’Allemagne et de l’Europe. Ce faisant, nous ne trahirons pas la mémoire des anciens combattants, bien au contraire, nous la sublimerons parce qu’ils ne seront pas morts pour rien puisque nous nous engageons à poursuivre le combat pour la paix auquel ils ont sacrifié leur vie. Quel chemin parcouru dans les têtes et dans les cœurs depuis le jumelage à La Ferrière et dans toutes les collectivités de Vendée.

 

Si j’ai parlé de La Ferrière, ce n’était pas motivé par un quelconque chauvinisme, mais c’est parce que l’engagement de ses élus me semble exemplaire. Or, vous tous, élus des communes et collectivités territoriales qui nous faites l’amitié d’être présents à nos côtés aujourd’hui, vous avez un rôle prépondérant à jouer dans l’avenir de nos jumelages. Il ne faut pas oublier qu’un jumelage est d’abord une décision d’un conseil municipal que les comités ont ensuite pour vocation de mettre en œuvre. La plupart des jumelages Vendée-Allemagne sont assez anciens, celui de La Roche sur Yon avec Gummersbach a même 50 ans cette année. Les élus qui en ont la charge aujourd’hui sont donc dans la plupart des cas des héritiers. Or, il y a plusieurs façons de gérer un héritage. Soit on le fait fructifier dans l’intention de le transmettre aux générations futures, soit on le dilapide jusqu’à épuisement des ressources, soit on le laisse végéter sans vraiment s’investir en se disant que, comme on n’en est pas à l’origine, une éventuelle faillite  ne vous sera pas imputable. Ces tentations existent, il ne faut pas se voiler la face et certains jumelages ont de la peine à exister, ils s’essoufflent par manque de soutien et d’investissement.

 

C’est pourquoi, au nom de tous les bénévoles qui s’engagent sans compter, j’appelle tous les élus à ne pas dilapider l’héritage de paix et de fraternité que nous ont légué leurs prédécesseurs. Chaque euro investi dans la mobilité d’un jeune à l’étranger l’aidera à prendre conscience de sa citoyenneté européenne, chaque euro investi dans un échange créera du lien social dans votre collectivité, chaque encouragement prodigué aux bénévoles qui militent au sein de vos comités et associations de jumelage vous fera appartenir à la communauté innombrable des artisans de paix et des porteurs d’espoir.

 

Nous aurons cet après-midi une table ronde sur la mobilité des jeunes dans le pays partenaire réunissant des jeunes aux horizons et aux parcours différents mais dont le dénominateur commun est l’amour pour la langue et la culture du partenaire. Ces jeunes forcent notre admiration et méritent notre soutien. Ils donnent à notre forum tout son sens puisqu’il s’agit pour nous aujourd’hui d’informer, de rassembler et de donner un nouvel élan à tous.

 

Alors je conclurai mon propos par un grand merci, merci aux jeunes qui acceptent de témoigner à titre individuel ou comme jeune ambassadrice de l’Office Franco-Allemand pour la Jeunesse, merci aux bénévoles qui sont sur le pont depuis ce matin pour monter les stands, vous informer, voire vous régaler, merci aux élus qui avez pris le temps de venir soutenir notre action, alors que nous savons fort bien à quel point votre temps est compté, merci tout particulièrement à la ville et communauté de communes des Herbiers qui nous accueille aujourd’hui. Avant de laisser la parole à son vice-Président, je voudrais simplement citer la formule employée par le général de Gaulle il y a plus de 50 ans et qui n’a rien perdu de son actualité ni de sa nécessité : »Es lebe die deutsch-französische Freundschaft ! » Vive l’amitié franco-allemande !

 

Yves Barbarit - président de l'AJVA

 

 

*************************************************************************

 

 

20 Octobre de 11H à 21H

 

Festivités des Jumelages du Pays des Olonnes - Place Maraud à La Chaume

 

diverses animations et dégustations

 

Stand AJVA franco-allemand (Les Sables; Ile d'Olonne/Vairé et Brem s/Mer)

 

Stand Worthing - Les Sables (Angleterre) - A Laracha/Olonne s/mer (Espagne) + un stand italien

 

*************************************************************************

*************************************************************************

FORUM    DES    JUMELAGES

FRANCO - ALLEMANDS

ST. GEORGES DE MONTAIGU

14 Novembre 2015

*************************************************************************

*************************************************************************

FORUM    DES    JUMELAGES

FRANCO - ALLEMANDS

LA ROCHE SUR YON

2013